Article(s) archivé(s) de la catégorie Mois_3

KARINE SALOMÉ Vitriol

KARINE SALOMÉ Vitriol

Les agressions à l'acide du XIXe siècle à nos jours

Entre 1870 et 1930, les agressions à l’acide se multiplient en France. Majoritairement accomplies par des femmes issues des classes populaires, qui entendent se venger de leur ancien compagnon ou de leur rivale en leur projetant de l’acide au visage, elles sont considérées, de manière réductrice, comme des crimes passionnels. Reléguées dans la rubrique des faits divers, elles suscitent toutefois des peurs et des fantasmes, alimentent les débats sur les droits des femmes et les relations entre les sexes. La vitrioleuse devient une figure criminelle qui incarne la cruauté féminine et conduit à la défiguration de sa victime dont elle annihile les traits et l’identité. Loin d’avoir disparu de nos jours, ces agressions, bien souvent masculines, sont désormais interprétées comme des crimes d’honneur.

Docteure en histoire, Karine Salomé enseigne dans le secondaire. Elle a notamment publié Les îles bretonnes. Une image en construction (1750-1914) (Presses universitaires de Rennes, 2003), L’ouragan homicide. L’attentat politique en France au XIXe siècle (Champ Vallon, 2010) et Je prie pour Carnot qui va être assassiné ce soir. Un attentat contre la République, 24 juin 1894 (Vendémiaire, 2012).

Couv Vitriol
Mars 2020
14 x 22 cm, 288 pages
ISBN 979-10-267-0868-1
21 €

JEAN-CLAUDE PINSON Pastoral

JEAN-CLAUDE PINSON Pastoral

De la poésie comme écologie

Inlassablement, à rebours de toutes les déconstructions modernes de sa longue tradition bucolique, la poésie continue d’évoquer la nature. Elle nous rappelle ainsi que nous en sommes partie intégrante.
Au plus intime de la parole du poème, une note pastorale souvent continue son murmure. En son ostinato, elle témoigne du pacte pastoral immémorial qui lie poésie et nature et fait de la première une « éco-logie » au sens fort.
Hantée toujours par le vieux rêve d’un Âge d’or, la poésie demeure porteuse d’une indéconstructible promesse d’habitation poétique de la Terre. S’inquiétant de l’apocalypse qui menace, elle invite à imaginer des formes de vie alternatives en même temps qu’elle cherche à inventer ces chants pastoraux nouveaux dont nous avons aujourd’hui grand besoin.

 

 

Jean-Claude Pinson est né en 1947. Après, en 1995, un premier essai sur la poésie contemporaine, Habiter en poète, suivront plusieurs livres de poésie (Fado [avec flocons et fantômes]) (Champ Vallon, 2001), Alphabet cyrillique (Champ Vallon, 2016), et, en 2018, aux éditions Joca seria, un récit en prose à caractère autobiographique intitulé Là (L.-A., Loire-Atlantique), variations autobiographiques et départementales.

Couv Pastoral

14 x 22, 184 pages
ISBN: 979-10-267-0883-4
20 €