HÉLÈNE MÉNARD Maintenir l’ordre à Rome

(IIe-IVe siècles ap. J.-C.)

La sombre image des prétoriens réprimant brutalement toute velléité d’opposition à leurs maîtres, les empereurs romains, traverse la littérature comme le cinéma. Ce n’est pourtant qu’une version romancée du maintien de l’ordre dans Rome, la Ville des Césars.
Le contrôle de l’Urbs, une mégapole millionnaire, représente un enjeu politique majeur. Les rapports entre le prince et le peuple occupent une place importante dans les sources antiques. En proposant une nouvelle lecture, l’auteur met en lumière diverses formes de manifestations et de violences collectives : insolences de la foule lorsdes jeux du cirque, émeutes, mais aussi lynchages et incendies. Comment le pouvoir tente-t-il alors de maîtriser ces agitations et ces désordres et, en cas d’échec, d’en limiter les effets ? Les mutations du pouvoir impérial, les transformations de l’empire aux IIIe et IVe siècles ont-elles des conséquences perceptibles sur les liens entre l’empereur et le peuple de Rome?
Victimes de violences sporadiques, les chrétiens comptent aussi parmi les perturbateurs de l’ordre impérial. Au IIIe siècle, ils subissent une répression organisée. Avec l’arrivée au pouvoir de Constantin, premier empereur converti au christianisme, l’«empire chrétien» se met en place. La perception de l’ordre public, la «discipline romaine» elle-même, s’en trouvent-elles transformées ?
Cette enquête, qui multiplie les indices et les témoignages, au plus près des documents originaux, restitue l’univers complexe – et toujours d’actualité – de l’ordre et du désordre, au cœur même de l’empire romain.

Lire le sommaire

Maintenir l’ordre à Rome<
(IIe-IVe siècles ap. J.-C.)

Le sommaire

INTRODUCTION 7

Première partie
DISCIPLINER LE PEUPLE

Chapitre 1: L’empereur-citoyen
et le peuple sous les Antonins (96-192 ap. J.-C.).
Une vision aristocratique de la foule
Une foule sensible à la rumeur
Une foule versatile
Une foule soucieuse de sa sécurité matérielle
Une Ville sous surveillance
Le ciuilis princeps
L’empereur et les désordres: des réactions attendues
Antonin ou la douceur du bon empereur
Marc Aurèle et le «faux prophète à la cigogne»
Les faiblesses du pouvoir impérial?
L’onde de choc de l’usurpation d’Avidius Cassius
La chute du favori: Cléandre
Du Circus Maximus à la villa des Quintilii, – Le dénouement de la crise

Chapitre 2: Légitimité et popularité
sous les Sévères (193-235 ap. J.-C.)
Le peuple de Rome s’oppose à Didius Julianus
Septime Sévère: un empereur populaire
Un contrôle accru de la Ville
Une politique populaire
Les difficultés de la succession
Élagabal ou le Tractaticius…
Le peuple contre les prétoriens:
un nouveau type d’affrontements?

Chapitre 3: Crises et Restaurations au iiie siècle
(235-337 ap. J.-C.)
Les désordres de 238
La population civile dans le soulèvement africain
Rome plongée dans l’anarchie?
Évolution du pouvoir et réactions populaires
Les troubles à la mort de Gallien
Aurélien et la révolte des monétaires
De l’«empereur de Rome»
à la désaffection de l’empereur chrétien

Chapitre 4: Un nouvel ordre au ive siècle (337-395 ap. J.-C.)
Le peuple et les usurpations
L’usurpation de Magnence et ses avatars
L’usurpation de Julien
Rome, une cité presque comme les autres73
Les vices d’une plèbe romaine oisive
Le préfet de la Ville face à l’émeute
Permanences des préoccupations populaires
Désordres et goût des spectacles
L’approvisionnement, un enjeu majeur
Justice et sentiment d’injustice

Deuxième partie
ÊTRE CHRÉTIEN:
ENTRE ORDRE ET DÉSORDRES
(IIe-IVe siècle. ap. J.-C.)

Chapitre 5: Un «autre peuple» confronté À la violence
Antichristianisme populaire et désordres: Lyon
Les raisons du déchaînement
Un contexte de crise?, – Les racines de la haine,
Une procédure conduite sous la pression de la rue?
Les autorités, le peuple, les chrétiens: le témoignage de Tertullien
Une «cruauté inique»
Proconsuls d’Afrique et chrétiens
Perpétue et Félicité: une mise en scène paradoxale
Une condamnation exemplaire
La pédagogie du martyre
Calliste ou le chrétien, perturbateur de l’ordre public

Chapitre 6: Le temps des persécutions
Des communautés chrétiennes entre réussite et crises
«Christiana respublica»: la vitalité du populus chrétien
Le comportement de la foule lors des persécutions
De Trajan Dèce à la Petite Paix de l’Église, – La Grande Persécution:
un tournant,
Un nouveau type de désordre: les dissensions au sein des communautés chrétiennes
Le problème des lapsi
Les tensions nées de la Grande Persécution
L’Église de Rome déchirée, – Rétablir l’ordre public en Afrique,

Chapitre 7: La foi et la sédition
Intolérance et mouvements de foule
Des rapports apaisés avec les païens?
Le développement des violences contre les juifs
Un antisémitisme populaire, – Le pouvoir impérial et les destructions de synagogues,
Schismatiques et hérétiques,
objets de la vindicte populaire?
Priscillianisme et désordres, – Donatisme et violences urbaines, –
Aux sources de l’agitation,
Une nécessaire remise en ordre
Schismes et hérésies: des problèmes d’ordre disciplinaire
L’origine démoniaque des désordres, – Le rôle régulateur de l’évêque,
Le rétablissement de l’ordre public par les autorités civiles
Les autorités municipales, – L’empereur et ses représentants,

Chapitre 8: Des évêques sous surveillance
Un nouvel enjeu: les élections épiscopales
La part du peuple chrétien dans l’élection de l’évêque
Une situation ambiguë, – Martin, candidat malgré lui, – Ambroise, l’homme providentiel, – Une élection sanglante: Damase,
L’émergence d’un pouvoir épiscopal
L’évêque, un nouveau patron?, – Les églises au centre des conflits,
L’évêque et les foules. L’exemple d’Ambroise de Milan
Un évêque séditieux
Incendiaire et tyran!, – De la sédition à la persécution;
Entre charisme et manipulation
Conclusion générale
Lexique
Principales sources
RepÈres chronologiques

SOURCES
Bibliographie indicative.
Index
Table des matiÈres

Biographie

Agrégée et docteur en histoire, Hélène Ménard enseigne l’histoire romaine à l’Université Paris-IV Sorbonne.

Maintenir l'ordre à Rome _ Hélène Ménard 2004
Paru en octobre 2004
15,5 x 24 cm, 288 pages
ISBN 2.87673.403.6
26 €