JEAN-CLAUDE PINSON Poéthique

Poéthique, une autothéorie rassemble des essais variés où l’auteur, revenant sur son parcours, cherche à cerner sa vision de la poésie. Au mépris des constats récurrents qui ne veulent voir que son obsolescence, il plaide pour la pertinence existentielle de la poésie : elle demeure décisive dès lors qu’il s’agit de travailler à l’invention de formes de vie où pourrait prendre sens l’adage hölderlinien d’une habitation poétique de la terre.
Le propos n’est donc pas d’abord celui, strictement théorique et « formaliste », de la poétique. S’interrogeant sur les liens de la poésie et de l’existence, sur la possibilité (ou l’impossibilité) d’une vie poétique, sur ses fins et ses modalités, sur ses chemins (fussent-ils de ceux qui ne mènent nulle part), il est bien davantage de l’ordre d’une philosophie pratique, appliquée. Il procède de ce que l’auteur, après d’autres, appelle une po-éthique.
Convaincu de la porosité des frontières entre les genres et les registres, Jean-Claude Pinson mêle dans ce livre inclassable, non seulement des essais théoriques et des notes de lecture, mais aussi des textes mi-narratifs mi-réflexifs, appuyés sur des exempla témoignant d’expériences et de rencontres vécues. De l’étude théorique à la variation libre de l’incursion autobiographique, c’est ainsi toute la gamme de l’essai qui se trouve ici déclinée. Au bout du compte, la voie explorée est celle de ce qu’on pourrait appeler une « autothéorie » (comme on parle aujourd’hui d’autofiction).

Voir le sommaire

Poéthique
Le sommaire

Habiter en poète
Entretien avec Aymen Hacen

I
SITUATION, POSITION

Du «poétariat»
«Philosophe et poète»
Par-delà les avant-gardes (Quasi-manifeste)
«Lançons donc du blé à travers l’éther»
Poésie scénique et poésie écrite

II
THÉORÈMES

Sans pourquoi (Du sens)
Poésie et mensonge
Poésie et vérité (Concept et métaphore)
Roman et poésie
Voix dans la jungle des sons (Poésie et musique)

III
«J’HABITE ICI»
(Formes d’une ville, formes d’une vie)

Fantômes paysans dans la ville
Nantais, évasivement-
Bile et miel (Petit dialogue avec Leopardi)
Nizan
Mai 68 – Écrire
Saint-Nazaire sous le ciel et sur mer
Mes trois Michon
Éden, éden, éd (Petit dialogue avec Leopardi et Beaudelaire)
Addiction

IV
PHILOSOPHES ET POÈTES
(Répertoire)

Barthes «poèthe»
«Extorquer leurs noms aux prodiges» (Pierre Bergounioux)
Poésie ouvrière (Yves Bonnefoy)
La poésie comme forme de commerce (Stéphane Bouquet)
Trois airs façon Ornette (Yves Charnet)
Un poète à l’âge du capitalisme culturel (Michel Deguy)
«Poéthique» de Gilles Deleuze
Un père dans le siècle et le ciel (Philippe Forest)
Citizen Do (Dominique Fourcade)
Gracq lyrique?
Pierre Michon peintre de la Révolution
Negri lecteur de Leopardi
Prigent pour devenir
Rolin, roman russe
De la démocratie en poésie (James Sacré)

Index rerum
Index nominum
Note bibliographique

Revue de presse

Terre de Femmes — Angèle Paoli — Mai 2013

Biographie

Jean-Claude Pinson est né en 1947 dans la banlieue de Nantes, dans une famille de cheminots. Vagues études de Lettres à la Sorbonne. Premiers essais poétiques, dans la mouvance du groupe «Tel Quel». Longue période d'activité militante, le regard tourné vers la Chine. Durable syncope de tout rapport à la littérature. Passe près de vingt ans à Saint-Nazaire. De cette expérience, résultera plus tard un premier livre de poésie, J'habite ici.
Tardives études de Philosophie : agrégation (1982), puis thèse sur Hegel (1987).
Depuis 1991, vit à Nantes, où il est Maître de Conférences à l'Université. Enseigne, principalement, la philosophie de l'art.

Jean-Claude Pinson, Poéthique, éditions Champ Vallon, recueil
Paru en 2013
14 x 22 cm, 336 pages
ISBN 978-2.87673.880.5
25 €