JOËL CORNETTE Un révolutionnaire ordinaire

Benoît Lacombe, négociant (1759-1819)
Avant-propos d'Emmanuel Le Roy Ladurie

En 1783, un jeune commissionnaire découvre sur les pavés du quai des Chartrons, à Bordeaux, l’âpreté des hommes de marchandise et de profit confrontés à une « crise sans pareille ». Dix ans plus tard, un révolutionnaire ardent dirige les débats orageux de la section des « sans-culottes à picques » de Gaillac. En 1805, à quarante-cinq ans, un propagandiste zélé et provisoire de la cause impériale vibre aux glorieuses victoires de l’ »aigle » contre la « perfide Albion ». En 1816, à cinquante-six ans, un notable mélancolique, infiniment dévoué au trône et à l’autel, visite en calèche ses parcelles gaillacoises, en ruminant le passé, le sommeil agité par les images du temps où « planait le couteau tranchant de la Révolution ». Le même homme. Joël Cornette construit une exemplaire biographie: celle d’un homme sans qualités. Un roman « vrai », l’itinéraire d’un inconnu, prototype des « masses de granit » que sont les « 100 000 notables », vainqueurs de la Révolution.

Lire le sommaire

Un révolutionnaire ordinaire
Benoît Lacombe, négociant (1759-1819)
Le sommaire

AVANT-PROPOS
Emmanuel Le Roy Ladurie

INTRODUCTION

Première partie
HÉRITAGES
1. Un jeune homme très occupé
«Ecolier» à Bordeaux
Deux frères

Il. Racines
Gaillac, la « ville au bon vin»
Les Lumières à Gaillac: discours d’une élite provinciale
Histoire d’un tonnelier devenu « Secrétaire du Roy»
Les armes d’une conquête : l’accumulation

Deuxième partie
EXPÉRIENCES

III. Les affaires d’un « parfait négociant»
La difficile capture d’un espace commercial
L’impossible maîtrise des marchés lointains

IV. Le commerce au quotidien
«Je suis sans le sol »
La tentation des « isles sous le vent»
L’indépendance interdite
Seigneur ou négociant ?
«Gens méprisables, gens honnêtes»
Benoît Lacombe et l’Etat : protection ou liberté ?

Troisième partie
RÉVOLUTIONS

V. Bordeaux. 1783-1789 : La «grande peur» des négociants
1783-1786 : Premières alertes
1787-1788 : « une année à révolutions»
1789 : « L’étendard de la révolte»

VI. Gaillac. 1789-1799. Le révolutionnaire du vignoble
La Révolution dont le peuple est un enfant
La Révolution comme bonne affaire
Les sans-culottes au pouvoir
La victoire des agioteurs
« Beaucoup de marteaux en tête»

VII. 1799-1816. La géographie d’un nouveau négociant
La fin des «divagations tumultueuses»
Le commerce peau de chagrin

Quatrième partie
MELANCOLIE

VIII. «Je suis victime et victime»
« Les souvenirs amers»
« La politique est liée aux affaires»
«Un pilote sage et expérimenté»

IX. L’intérêt triomphe de l’amitié
Garrigou, Longayrou ; vingt ans après
Denis, l’honneur trahi

X. Gaillac, le « tombeau des gens à talens»
«Je suis tout douleur»
La famille consolatrice
Un bon bourgeois dans sa maison

Epilogue
Justin et Benjamin «de Lacombe»

CONCLUSION

ANNEXE I

La terre et l’argent : les fondements de la fortune des Lacombe

ANNEXE Il

Répertoire des sources utilisées

ANNEXE III

Eléments de bibliographie

NOTES

Un révolutionnaire ordinaire (Joël Cornette – 1986)
Paru en 1986
15,5 x 24 cm, 432 pages
ISBN 2.903528.62.4
24 €