JULIE GRANDHAYE Russie : la République interdite

Essai d'histoire politique: XVIIIe-XXIe siècle

À travers une relecture des projets constitutionnels des décembristes, ces jeunes aristocrates militaires russes qui fomentèrent un coup d’Etat le 14 décembre 1825 pour obtenir une constitution du futur Tsar Nicolas 1er, Julie Grandhaye entreprend de rendre compte de la densité de la pensée politique qui émerge en Russie entre 1770 et 1830, et de l’émergence de la république autocratique.
Plusieurs approches se croisent dans ce travail brillant  – histoire, science politique et anthropologie politique – pour saisir pleinement ce moment fondamental où la Russie entre en modernité politique. L’enjeu est d’importance : en mettant au jour les fondements de l’idée de la res publica à l’aube du XIXe siècle, l’auteur donne des clés de lecture pour comprendre, par-delà les ruptures politiques évidentes et soudaines, les éléments de la culture politique russe au début du XXIe siècle. Car si les difficultés auxquelles les décembristes se heurtent – immensité du territoire national, définition de la citoyenneté, modalités de la représentation… – se voient apporter des réponses caduques, les questions que ceux-ci soulèvent ne peuvent être éludées pour comprendre la Russie contemporaine. Cet essai d’histoire politique jette ainsi les bases d’une histoire anthropologique du politique, afin d’éclairer, sous un jour nouveau, les problèmes auxquels se heurte la république russe aujourd’hui.

Biographie

Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure, Julie Grandhaye est docteur en histoire et agrégée de russe. Elle enseigne le russe au Lycée du Parc à Lyon.

Russie : la République interdite – Julie Grandhaye 2012
Paru le 23 février 2012
14 x 22 cm, 384 pages
ISBN 978-2-87673-569-9
26.40 €