Le Nouveau Recueil – n°60 – Sous pseudo

Septembre/novembre 2001

Bernard Moreau: C’est fini
Gérard Farasse: Belles de Cadix et d’ailleurs
Philippe Agard: Poèmes à découper
Jong N.Woo: Sur une terre sèche
Wallace Stevens: Le dernier homme (et autres poèmes), traduit de l’anglais par Gilles Mourier

SOUS PSEUDO

On ne lira dans ce dossier ni Stendhal, ni Sollers, mais Marguerite de Ponty, Christian Travaux, Gabi Makiev Esther, Anonyme, Virgil Tavernier, etc… Autant de pseudonymes, derrière lesquels se cachent des auteurs connus ou inconnus… Au lecteur de deviner, peut-être, qui se trouve là, incognito… Mais il appartiendra surtout à chacun d’observer en quoi cette dissimulation volontaire est susceptible de donner lieu à des écritures nouvelles, excessives, aggravantes, étranges… Puisque la question posée par ce dossier pourrait être : que produit le pseudonyme ? Quelles formes ? Quels excès ou quels retraits ? Du mensonge ou du vrai ? Du meilleur ou du pire ? Que produit-il ou qu’autorise-t-il ? Lorsque, pour certains il reste un recours, la seule chance de livrer un jour ce qu’ils pensaient devoir tenir secret…

Gabi Makiev: Esther
Bénédicte Garançay: Fausse monnaie
Philippe Lewis: Lbre de droits
Jean-Benoît Puech: Benjamin Jordane
A. de L***:Récit en rêve
Christian Travaux: Fraglents
Laurent Barthélemy: Poèmes
Kenneth Rhea: Beaucoup de gens
R.G./D2R2: Portrait de l’artiste en Castafiore
Anonyme: Show-mots pour deux voix et un fou
&Mac178;: La vérité sur le couple à quatre
Virgile Tavernier: Lune de miel

LA REVUE

Antony Dufraisse: Relisant J. Dupin et A. du Bouchet
Vahé Godel: Les Amours de la prose et du chant

Le Nouveau Recueil – n°60 – Sous pseudo – septembre/novembre 2001
Paru en 2001
14 x 22 cm, 192 pages
ISBN 2.87673.334.X
14 €