LUC BOLTANSKI Déluge

Opéra parlé

Un avion écrasé dans la jungle sur une falaise, dans un monde perdu. Plus bas, l’eau monte, tout y passera. Un souverain déchu, entouré de monstres, un savant magicien, une pure jeune fille et sa nourrice, un financier chinois, une ethnologue américaine, un pilote égaré et un jeune premier, des enfants substitués, des sexes transformés, l’amour, des singes presque humains, des humains inhumains, des crimes, des coups de théâtre, et, pour faire bon compte, un dieu, un dirigeable, un baiser, une baleine, bref, vous avez compris, c’est un opéra : théologico bouffe, philosophico baroque, politico bédé, classique et actuel. Prenez, par exemple, La flûte enchantée, des comics américains des années trente, les débats contemporains les plus pointus — bioéthiques, biopolitiques, écolocritiques, nature & culture, et tutti quanti —, agitez, versifiez, et vous aurez Déluge. Ne riez pas, c’est sérieux : l’humanité survivra-t-elle ?
Luc Boltanski est directeur d’études à l’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales, où il mène des recherches sur la sociologie du sens de la justice et de la critique. Il publiera à l’automne 2009 un essai chez Gallimard (De la critique. Une sociologie de l’émancipation), ainsi qu’un recueil de poésie (Lieder, MF).

Déluge – Luc Boltanski 2009
Paru le 22 août 2009
12 x 19 cm, 128 pages
ISBN 978.2.87673.513.2
13 €