MAURICE COUTURIER Roman et censure

Ou la mauvaise foi d'Eros
Essai

Maurice Couturier examine dans cet ouvrage les différents modes de représentation du sexe dans le roman occidental depuis le XVIIe siècle, et les stratégies de censure mises en place par les auteurs, les éditeurs, les institutions politiques et judiciaires et les lecteurs.
À travers l’étude de quelques romans célèbres parus ces trois derniers siècles et ayant un contenu sexuel explicite, comme Madame Bovary, Tristram Shandy, L’Amant de Lady Chatterley, Ulysse ou Lolita, il montre le lien structurel qui existe entre la censure en matière sexuelle et l’innovation en matière stylistique et met l’accent sur l’immense mauvaise foi dont font preuve tous les protagonistes impliqués dans la circulation du livre, depuis l’auteur jusqu’au lecteur, en passant par les éditeurs, les pouvoirs publics, la justice et la critique.

Lire le sommaire

Roman et censure:
ou la mauvaise d’Eros
Le sommaire
Introduction

I
Le mode pornographique

1. L’écriture hors la loi
Le reniement
Le partage du désir
2. La tentation littéraire
Les romans pornographiques du XVIIe siècle
Les romans pornographiques du XVIIIe siècle
Le porno postmoderniste
3. Le travail de la censure

2
Le mode comique: Tristram Shandy

1. La censure feinte
2. La tentation pornographique
3. La réception du roman

3
Le mode ironique

1. Madame Bovary
Les scènes «lascives» de Me Pinard
Le procès
2. Ulysse
La censure du texte
Les passages sexuellement explicites
Le procès de 1933

4
Le mode didactique: L’Amant de lady Chatterley

1. L’Amant de Lady Chatterley comme discours de l’auteur
2. La censure de Lawrence
5
La mode poérotique: Nabokov

1. Les stratégies poérotiques
2. Les interdits du texte
3. La censure de Nabokov

Conclusion générale

Annexe:
Repères historiques sur la censure en France,
en angleterre et aux états-unis

Bibliographie
Index

Roman et censure – Maurice Couturier 1998
Paru en 1996
14 x 22 cm, 256 pages
ISBN 2.87673.228.9
20 €