ROBERT MARTEAU Salve

Comme les précédents, ce recueil est constitué de « faux sonnets », comme le poète aimait à les appeler lui-même, poèmes suivis de la date à laquelle ils furent écrits dans de petits carnets, ce qui leur donne une allure de journal.

Ce journal commencé en 1987 ne s’est arrêté qu’à la mort de Robert Marteau en 2011 ; il lui avait donné le titre général de Liturgie qui est en même temps celui du premier des recueils. Avec Salve, nous en sommes au septième recueil ; Liturgie devrait en compter dix et atteindre les 3000 sonnets !

Biographie

Robert Marteau est né le 8 février 1925 dans la forêt de Chizé, en Poitou. Il est mort à Paris le 15 mai 2011. Il a longtemps vécu au Canada, dont il a pris la nationalité. Il a reçu en 2003 le Prix de poésie Charles Vildrac de la Société des Gens de Lettres pour son recueil Rites et offrandes et il a été décoré en 2005 par le Grand Prix de Poésie de l'Académie Française.

Il est l'auteur d'une importante œuvre en prose et en poésie :
Royaumes, poésie, Paris, Seuil, 1962.
(réédition: Royaumes – Travaux sur la terre – Sibylles, Paris, «Orphée», La Différence, 1995)
Travaux sur la terre, poésie, Paris, Seuil, 1966.
Des chevaux parmi les arbres, roman, Paris, Seuil, 1968 ; Seyssel, Champ Vallon, 1992.
Sibylles, poésie, Paris, Galanis, 1971.
Les vitraux de Chagall, essai, Paris, Mazo, 1972 ; New York, Tudor, 1973.
Pentecôte, roman, Paris, Gallimard, 1973.
Atlante, poème, Montréal, L’Hexagone, 1976 ; Toronto, Exile, 1979.
Traité du blanc et des teintures, poème, Montréal, Erta, 1978 ; Toronto, Exile, 1980.
Salamander, anthologie poétique bilingue, Princeton, Princeton University Press, 1979.
Mont-Royal, journal, Paris, Gallimard, 1981.
Fleuve sans fin – Journal du Saint-Laurent, journal, Paris, Gallimard, 1986 (réédition, «La Petite Vermillon», Paris, La Table Ronde, 1994)
Sur le motif, journal, Seyssel, Champ Vallon, 1986.
Venise en miroir, Quimper, Calligrammes, 1987.
Vigie, Quimper, Calligrammes, 1987.
Voyage au verso, prose, Seyssel, Champ Vallon, 1989.
Ce que corneille crie, poésie, Seyssel, Champ Vallon, 1989.
Comte de Villamediana, Poésies, traduction, Paris, «Orphée», La Différence, 1989.
Forestières, prose, Paris, Métailié, 1990.
Fragments de la France, poésie, Seyssel, Champ Vallon, 1990.
Luis de Góngora, Première Solitude, traduction, Paris, «Orphée», La Différence, 1991.
Le jour qu’on a tué le cochon, roman, Seyssel, Champ Vallon, 1991.
Cortège pour le Corbeau, poésie, Quimper, Calligrammes, 1991.
Liturgie, poésie, Seyssel, Champ Vallon, 1992.
Huit peintres, prose, Paris, La Table Ronde, 1994.
Etudes pour une muse, prose, Seyssel, Champ Vallon, 1995.
La récolte de la rosée, la tradition alchimique dans la littérature, essai, Paris, «L’Extrême contemporain», Belin, 1995.
Le message de Paul Cézanne, prose, Seyssel, Champ Vallon, 1996.
Le Louvre entrouvert, prose, Champ Vallon, 1997.
Registre, poésie, Seyssel, Champ Vallon, 1999.
Rites et offrandes, poésie, Seyssel, Champ Vallon, 2002.
Dans l'herbe, roman, Seyssel, Champ Vallon, 2006.
Geoffrey Chaucer, Le parlement volatil, traduction, Seyssel, Champ Vallon, 2008.
Le temps ordinaire, poésie, Seyssel, Champ Vallon, 2009.
Ecritures, poésie, Seyssel, Champ Vallon, 2012.
Salve, poésie, Ceyzérieu, Champ Vallon, 2015.

Salve – Robert Marteau 2015
Paru le 4 juin 2015
13 x 21 cm, 228 pages
ISBN 979.10.267.0025.8
13 €