Champ Vallon

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Antonino | DE FRANCESCO

A rebours d’une tradition interprétative qui veut que l’indépendance politique de l’Italie se serait faite sans l’aide de la France, ce livre prend l’exact contre-pied en affirmant que la modernité politique a été apportée en Italie par le jeune général républicain ; que l’Italie a bénéficié des leçons de la Révolution française de 1789 à 1794 pour élaborer des projets républicains fédéraux ou unitaires, sans passer par la Terreur ; que la période impériale ne fut pas spoliation ou autoritarisme mais construction d’une classe administrative, au fondement lointain d’un Etat tourné vers un XIXe siècle moderne.

C’est la maturité démocratique et républicaine italienne que l’auteur dévoile entre 1796 et 1820, faisant de l’Italie un laboratoire central de la modernité politique.

 

Antonino De Francesco est directeur du Département d’histoire à l’Université d’Etat de Milan et président de la Société italienne d’histoire moderne (SISEM). Spécialiste de l’époque révolutionnaire et napoléonienne, il a publié de nombreux ouvrages sur la tradition politique démocratique et sur les origines du nationalisme, dont, en France, La guerre de deux cent ans. Une histoire des histoires de la Révolution française (Perrin 2018).

(Traduit de l’italien par Peggy Macquet-Dubois)