Champ Vallon

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Daniel | BERGEZ

En rapportant la poésie d’Éluard à «un être-au-monde» révélateur d’un sentiment premier de l’existence, D.Bergez rattache l’univers du poète à son ancrage le plus profond, ontologique plus que psychologique. Cette perspective éclaire d’un jour neuf des thèmes fondamentaux et permet une riche analyse des sensations et dynamismes internes où l’imagination vient puiser sa substance. Et l’on découvre que toute cette œuvre dit la réalisation d’un unique bonheur d’être, qui rayonne sur toute l’existence.