Champ Vallon

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ellery | SCHALK

Cette histoire intellectuelle du concept de noblesse aux XVIe et XVIIe siècle met en évidence le renversement de perspectives qui, dans le sillage des événements dramatiques des troubles de religion, conduit à une nouvelle conception de l’identité nobiliaire, dont les éléments se mettent en place entre 1594 et 1650: transmission héréditaire par le sang, dissociation entre noblesse et vertu, modification des marques de noblesse et finalement métamorphose réussie, après 1650, du gentilhomme du XVIe siècle, combattant valeureux mais plutôt rustre, en aristocrate cultivé, sage gestionnaire de son domaine rural. Enrichi de nombreux textes d’époque, cet ouvrage devrait, en outre, attirer l’attention par sa recherche originale sur les académies d’équitation qui permettent de mieux comprendre l’intégration de la culture au nombre des marques de la noblesse.

Lire le sommaire

L’épée et le sang
Une histoire du concept de noblesse
(vers 1500-vers 1650)

Le sommaire

Introduction

PREMIÈRE PARTIE
Le noble guerrier et vertueux

Chapitre I: La profession des armes
Chapitre II: La profession de la vertu
Chapitre III: La Renaissance manquée

DEUXIÈME PARTIE
La crise des valeurs nobiliaires
au temps des troubles de religion

Chapitre IV: L’amorce d’une prise de conscience
(1570-1589)
Chapitre V: Un tournant décisif (1590-1594)

TROISIÈME PARTIE
La conception moderne de la noblesse
(1600-1650)

Chapitre VI: Le divorce entre noblesse et vertu (1589-1650)
Chapitre VII: Anciennes et nouvelles marques de noblesse
Chapitre VIII: Les académies d’équitation
Chapitre IX: Epilogue

Conclusion
BIBLIOGRAPHIE
INDEX