Champ Vallon

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Gérard | GASARIAN

L’œuvre d’Yves Bonnefoy est traversée par la fascination d’une plénitude existentielle — la «présence» — qui se laisserait saisir en de brefs instants de la vie. Mais, par-delà les rencontres où elle semble advenir, la « présence » apparaît surtout comme un effet du langage. Elle puise sa force irradiante dans le tissu des mots, et se nourrit incessamment de certaines procédures rhétoriques.Loin de vouloir décomposer cette expérience, cet essai se propose donc plutôt d’en déplacer l’analyse vers une autre assise possible: celle d’une parole fondatrice indissociable de la genèse même du poème.