Champ Vallon

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Jean-Michel | MAULPOIX

L’œuvre d’Henri Michaux n’est pas de celles qu’on peut aisément circonscrire. Elle met la poésie à l’épreuve, la dénonce et la dépasse dans une incessante révolte contre l’existence.C’est que seul compte le « problème d’être », soumis au questionnement de multiples aventures : voyager, écrire, peindre — ou s’enfoncer, lucide, dans l’hallucination. Retrouver toute la complexité et l’unité de ce périlleux cheminement clandestin, tel est le but de cet ouvrage où la finesse le dispute à l’intelligence critique.

Lire le sommaire

INTRODUCTION
PORTRAITS INSOLITES D’UN EXPLORATEUR

1.Essai de biographie restreinte :
« Quelques renseignements sur cinquante-neuf années d’existence ».

2.Portraits épars :
« On n’est pas seul dans sa peau » – « Un certain Plume » – « Mon Roi ».

Le corps en péril :
Le corps chétif – Le corps violenté – Le corps en métamorphoses.

4.Malheurs et révolte:
L’angoisse – L’Insoumission – La haine et l’amour.

CHEMINS CHERCHÉS, CHEMINS PERDUS 55

1. Vers des pays lointains :
Ecuador – Un barbare en Asie – Le voyage inaccompli. Voyages imaginaires :
En Grande Garabagne – Au Pays de la Magie – Ici Poddema.

3. Passages et mouvements :
« Emportez-moi » – La voie des rythmes – L’espace nocturne.
4. Mes propriétés
« La crise de la dimension » – L’impossible demeure – Sciences naturelles.

LA CRÉATION AVENTUREUSE.
1. La mésaventure d’écrire :
Le vertige des genres – Poème et prose – L’humour.

2. Aspects d’une poétique :
Les images – La syntaxe – Le cri.

3. A la recherche d’un autre langage :
L’invention verbale – Génie et plaisir du signe – Elans vers la musique.

4. L’aventure de peindre :
Peinture et poésie – « Une perpétuelle fièvre de visages » – Rythmes et traits.

PASSAGES CLANDESTINS

1. L’aventure hallucinée:
L’expérimentation turbulente – « Passages aliénateurs » – Le savoir aliéné.

2. La folie :
La drogue et la folie – « Les ravagés » – « Une voie directe du psychisme aux choses ».

3 Multiplication des épreuves:
Les difficultés – Accident et maladie – Le rêve et la rêverie.

4. La question religieuse :
La religion chrétienne – Les autres religions – L’extase.

CONCLUSION .

BIBLIOGRAPHIE

Ce recueil de proses mêlées est une sorte de ruche, un livre alvéolaire où des phrases vont et viennent, transportant leur léger butin d’émois et de pensées… Voici déjà longtemps que s’est éloigné de nous l’essaim musical qui naguère se pressait autour de quelque croyance reine.De la parole de poésie seuls demeurent aujourd’hui les adieux. Mais si vacante et désarmée que soit la ruche, nous ne saurions quitter ces lieux, voués que nous sommes à l’entre-deux de la chambre et de la rue, contraints par notre finitude même à nous approvisionner dans l’impossible.

«Ceci pourrait être une autobiographie: celle de quiconque scella naguère avec l’écriture un pacte extravagant.On n’y verra pas se dévider le fil d’une existence, ni s’organiser en chapitres les épisodes mémorables d’une vie. Je me connais à peine; et les choses du monde ont souvent pour moi un arrière-goût de papier qui brûle.»