Champ Vallon

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Madeleine | FERRIÈRES

Le bien des pauvres, ce sont leurs vêtements, leurs bijoux, leurs ustensiles de cuisine, leur vaisselle de table ou encore leur literie. Bref, tout ce monde banal qui composait le cadre de la vie quotidienne sous l’Ancien Régime. Si nous connaissons assez bien le patrimoine des riches, celui des pauvres dans sa globalité reste largement inconnu.
Ce livre vise à réparer cette distorsion de l’historiographie. Il explore un fond massif, les archives du mont-de-piété d’Avignon, institution unique dans la France des temps modernes : de 1600 à 1800, on conserve la trace du passage de plus de 600 000 Avignonnais et du dépôt de près d’un million d’objets.
Jeanne Carême est la première femme de cette longue cohorte. Son portrait introduit au portrait de groupe, celui des gens de peu : portefaix du Rhône, jardiniers de l’intra-muros, artisans de la soie, courtières et fripiers juifs. Tous participent à une économie souterraine où le mont tient une place centrale, à la fois institution d’assistance transformée en établissement de crédit et centre d’échanges de fripe et de brocante. Derrière les objets il y a surtout les femmes qui jouent un grand rôle dans la naissance de la consommation populaire. Il y a encore des gestes, des manières de vivre et de sentir, de cuisiner, de dormir, de s’éclairer. Il y a enfin des manières de s’habiller et deparaître.
Ce livre montre comment le jeu des apparences se met en place, subtilement à travers des petits riens, des retouches dans les formes, des jeux d’accessoires. Les tissus changent et se renouvellent ainsi que les formes et les coupes. Avec les indiennes et le piqué s’esquisse ce qui deviendra le costume provençal. Et la mode ne touche pas seulement le domaine vestimentaire : c’est toute la culture matérielle d’autrefois qui, sur deux siècles, évolue tantôt rapidement tantôt subrepticement.
Avec l’émergence d’une consommation populaire, il convient de s’interroger: à la veille de la Révolution, le luxe et le superflu ne seraient-ils donc plus réservés aux riches ?

Cet ouvrage a reçu le prix Guillaume de Blégiers décerné par l’Académie de Vaucluse.

Madeleine Ferrières est professeur d’histoire moderne et chercheur rattaché à la Maison des Sciences de l’Homme d’Aix-en-Provence. Spécialiste d’histoire culturelle, elle a publié Une histoire des peurs alimentaires, du Moyen Âge à l’époque moderne (Le Seuil, 2002).

Lire le sommaire

Le bien des pauvres
La consommation populaire en Avignon
(1600-1800)
Le sommaire
Introduction 7
PREMIÈRE PARTIE
LES DÉPOSSÉDÉS
Chapitre 1: Jeanne Carême

Chapitre 2: Pauvres cachés
L’institutionnalisation du pauvre honteux
Honteux et demi-honteux

Chapitre 3: Pauvres au grand jour
Gens de la quatrième main
Gens du Rhône
Gens de la terre
Gens de la soie
Un pied au consulat, l’autre à l’Aumône générale

Chapitre 4: Des consommateurs
La montée de la fréquentation
Le crédit populaire
Un marché de l’occasion

Chapitre 5: Des femmes
Entre père et mari
Les femmes et le travail
Les courtières
Le matrimoine

DEUXIÈME PARTIE
L’ÉQUIPEMENT DOMESTIQUE

Chapitre 6: Dans les magasins du mont
Une visite des magasins
Ordre bourgeois et incurie populaire
L’inventaire des objets

Chapitre 7: Les objets en métal
Le poids des métaux
La vaisselle d’argent et d’étain
Le matériel à eau
Les garnitures de feu

Chapitre 8: Le matériel de cuisine
L’oule, le peyrol et la bassine
Bouillir, frire, rôtir
Chair ou poisson
Pots de terre contre pots de fer

Chapitre 9: Le linge de maiso
Les draps et les lits
Le décor textile
Le linge de table et de toilette
Le désir de linge

Chapitre 10: Les autres objets
Les fils et tissus bruts
Les hommes et les enfants ensuite…
TROISIÈME PARTIE
VÊTURES, PARURES
Chapitre 11: La chemise
La chemise
Les chemises
La chemise, la puce et la peste
Les autres dessous

Chapitre 12: Le vestiaire féminin
«Filles de bonne maison…»
L’ancien style vestimentaire
Tissus et couleurs
Le nouveau style vestimentaire

Chapitre 13: Le cotillon dans tous ses états
La promotion du coton
Bleu, blanc, rayé…
Peint, piqué, brodé

Chapitre 14: Les autres vêtements féminins
Les tabliers
Les robes
Corsets et corsages
Le vestiaire fin de siècle

Chapitre 15: Le vestiaire masculin
Le vestiaire masculin d’ancien style
Le nouveau style au masculin
Habits en sac

Chapitre 16: La dorure baroque
Des dorures à profusion?
L’anneau et la ceinture
Les insignes religieux
D’argent et de corail

Chapitre 17: La dorure classique
La croix et les croix
La laïcisation de la dorure
Dorure rime avec bellure
Les bijoux masculins

Chapitre 18: Le système vestimentaire local
Le marché du textile et du vêtement
Ostentation et circulation des modèles
La mode et le succès des indiennes
L’identité régionale
Conclusion

table des ANNEXES
ANNEXE 1
ANNEXE 2
ANNEXE 3
ANNEXE 4
ANNEXE 5
ANNEXE 6
ANNEXE 7
ANNEXE 8
ANNEXE 9
ANNEXE 10
ANNEXE 11
ANNEXE 12
ANNEXE 13
ANNEXE 14
ANNEXE 15
ANNEXE 16

sources
bibliographie