Champ Vallon

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Patrick | DI MASCIO

«D’où vient la théorie?»: c’est par la métaphore silencieuse du secret que Freud répond à cette question que lui posent, chacun à sa façon, l’interlocuteur impartial et exemplaire de La question de l’analyse profane et le Petit Hans. Cette fiction donne à l’œuvre son style, lui impose sa contrainte, constitue son «ombilic». Ce livre en analyse la vérité, qu’il s’agisse de la fabrication de la pensée psychanalytique ou de sa transmission: le célèbre Witz sur le dévoilement du secret du rêve doit bien, de quelque façon, dire vrai. L’enquête a pour théâtre l’imaginaire théorique, lieu où se décide le destin de la pensée.

Lire le sommaire

Le maître de secret:
Essai sur l’imaginaire théorique de Freud
Le sommaire
Introduction
AU DÉBUT ÉTAIT LE SECRET 7

I. LA QUESTION DU SECRET AU TEMPS DE L’HYSTÉRIE 15

Les métamorphoses du secret – 17 –, Le secret défait – 18 –, La séduction du secret – 22 –, Le jeu, la guerre, la mort – 28 –, L’objet – 33 –, Les archives – 35 –, Il manque quelque chose–38–, La censure et la copie – 41 –, La beauté du geste – 44 .

II. L’HISTOIRE SECRÈTE DE L’INDIVIDU 49

La contrainte historique – 51 –, Raconter – 55 –, La prose savante – 57 –, Le secret professionnel – 61 –, Les secrets du métier – 65 –, L’histoire officielle – 71 –, La stratification –73–, La fragmentation – 76 –, La synthèse – 78 –, Le grand texte – 81.

III. LA CONSPIRATION DES ENFANTS 87

Rhétorique de la conspiration – 89 –, Le secret des secrets – 91 –, Les sources communes du savoir et du secret – 93 –, La vérité de l’erreur – 95 –, Découverte et redécouverte – 99 –, Empédocle et la coïncidence des savoirs – 100 –, Popper-Lynkeus, le livre et l’oubli – 104 –, Figures de la conspiration – 107 –, Conspiration et scène originaire – 110 –, Seul, comme Freud – 112.

IV. LA SORCIÈRE ET LES CHIENS115

Une honteuse peur de penser – 117 –, Le courage et le conflit –120 –, L’amour des chiens – 122 –, Le voleur de secret –129–, La sorcière, Schreber et les styles du savoir – 134 –, La croyance nécessaire – 138.
V. L’ART DU VRAI 121

Le savoir des artistes – 145 –, La complémentarité des styles –147 –, Le mélange des savoirs – 149 –, Des artistes psychologues – 153 –, La scène artistique – 159 –, Scènes originaires – 161 –, L’économie de la honte – 164 –, Le plaisir et l’allusion – 167 –, Le miracle de la représentation – 169 –, Le secret et l’invention de la réalité – 172.

VI. LE SECRET DANS LA CULTURE 175

L’analogie – 177 –, Les mythologies théoriques – 185 –, Le jeu théorique – 186 –, La dynamique des textes – 189 –, La Heimlichkeit et le paradigme du judaïsme – 196 –, Freud et le peuple des Juifs – 201 –, Freud juif? – 204 –, La question du père et la dissolution de la culture – 210 –, La culture vue d’Athènes – 213 – Fermer les yeux – 218.

VII. ÉCRITURE DU SECRET: LE CAS MOÏSE 223

Une inestimable intuition – 225 –, Psychanalyse ou histoire –229 –, La sainteté de l’histoire – 234 –, Le clivage de l’histoire – 238 –, La vérité et sa contrainte – 246 –, Les temps de l’histoire – 253 –, Les inventions du secret – 259 –, L’œuvre étrangère – 263.

Conclusion
freud, maÎtre du secret 267

Bibliographie 273