Champ Vallon

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Suzanne | ROCHEFORT

Selon les mots de Louis Sébastien Mercier, à la veille de la Révolution, « le Parisien de toutes les classes s’engouffre chaque jour dans les salles de spectacles ». Face à un public toujours plus nombreux et exigeant, les comédiens et comédiennes suscitent fascination et méfiance. Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, la commercialisation des loisirs, les transformations politiques et la montée en puissance du public modifient profondément l’exercice du métier et sa place dans la société.
Pour restituer ces « vies théâtrales » dans toute leur richesse et leur complexité, Suzanne Rochefort s’approche au plus près des expériences professionnelles et des trajectoires de carrière des acteurs et des actrices qui exercent à Paris pour nous offrir un portrait collectif, haut en couleur, de ces « travailleurs de la scène » confrontés à un public qui s’identifie de manière croissante à la Nation.
Grâce aux correspondances des sociétaires de la Comédie-Française, à des archives de police ou encore à des extraits de journaux, nous suivons ces hommes et ces femmes en action, de la lumière de la scène à l’ombre des coulisses. L’enquête se déploie aussi bien dans les grands théâtres de la capitale (Comédie-Française, Comédie-Italienne) qu’au cœur des spectacles des boulevards.
En inscrivant d’une manière neuve le métier de comédien dans l’histoire sociale du travail, ce livre éclaire de nombreuses mutations culturelles qui traversent l’effervescence du siècle des Lumières et les bouleversements de la Révolution française.

Docteure en histoire moderne de l’EHESS, Suzanne Rochefort est agrégée d’histoire et ancienne élève de l’ENS de Lyon. La thèse dont cet ouvrage est issu a reçu le prix Benabou d’histoire moderne décerné par la Chancellerie des universités de Paris en 2022.