Champ Vallon

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Sylvain-Karl | GOSSELET

Louis XIV, que l’on disait « arbitre de l’Europe », s’est-il, ou a-t-il été, imaginé dans une position plus éminente encore, à la tête du continent par exemple ? Les arts sont plus instructifs que les textes à ce sujet. Ils ont encore beaucoup à nous apprendre sur le Roi-Soleil à propos duquel on pourrait penser, à tort, que tout a déjà été dit et écrit. Ainsi, Louis XIV et l’Europe, souvent représentée sous la forme allégorique d’une reine, formèrent-ils dans les arts un duo symbolique particulièrement expressif. Cette association permit une mise en majesté de Louis XIV comme aucun autre monarque, de sa naissance à sa mort, dans ses palais comme dans les images populaires, de Marseille à Versailles, révélant finalement la figure d’un « Louis XIV européen » surpuissant, en images.

 

Sylvain-Karl Gosselet, diplômé d’histoire de l’art, docteur en histoire, est ingénieur de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique à l’Université Paris Cité.