Champ Vallon

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Claire | TOMALIN

Le 1er janvier 1660, à Londres, un jeune clerc de l’Echiquier se lançait un défi inimaginable pour l’époque : tenir quotidiennement un journal en y consignant non seulement les événements importants, mais aussi les moindres petits détails de sa vie intime : quel morceau de musique il avait joué au flageolet le matin avant d’aller travailler, la consistance de ses selles, le nombre de harengs qu’il avait mangés dans une taverne, combien lui avait coûté le pot d’ale, ce qu’il avait fait chez l’une de ses maîtresses, quelle fourberie lui avait réservée un collègue de travail, pourquoi sa femme l’avait menacé d’un tisonnier chauffé au rouge.… En dix ans, d’une tachygraphie soignée couvrant chaque jour quelques lignes ou quelques pages, Samuel Pepys emplit six gros carnets qui, déchiffrés entre 1819 et 1970, permettent une plongée exceptionnelle dans le quotidien du dix-septième siècle londonien.
Samuel Pepys, peut-être l’écrivain anglais du XVIIe siècle le plus connu en Grande-Bretagne après Shakespeare, est donc célèbre pour cet étonnant Journal, inépuisable source de documentation pour les historiens.
Dans cette biographie célébrée par la critique en Grande-Bretagne et aux États-Unis (près de quatre cent mille exemplaires vendus !), Claire Tomalin nous raconte la longue vie (1633-1703) de celui qui va déployer ses talents d’administrateur pour bâtir la marine royale anglaise. La traduction de la biographie de ce personnage fantasque, la seule disponible en France aujourd’hui, nous entraîne dans une fascinante traversée de l’histoire de l’Angleterre mais aussi de la vie quotidienne à Londres à la fin du dix-septième siècle. Des sujets aussi variés que l’éducation, la chirurgie, le théâtre, les tavernes, la vie à la cour, les aventures galantes, les problèmes avec les domestiques, les conflits au travail ou les justifications devant les commissions parlementaires côtoient les anecdotes toujours cocasses qui émaillent la vie du diariste.

Lire le sommaire

Samuel Pepys ou Monsieur Moi-même
traduit de l’anglais par François Thouvenot
LE SOMMAIRE

ARBRE GÉNÉALOGIQUE DE PEPYS
PLANS DE LONDRES ET DE HUNTINGDON
LISTE DES PRINCIPAUX PERSONNAGES
NOTE DU TRADUCTEUR

PROLOGUE

Première partie
1633 – 1660

CHAPITRE I Le fils élu
CHAPITRE II Les années de guerre d’un collégien6
CHAPITRE III De Cambridge à la cléricature
CHAPITRE IV Amours et souffrances
CHAPITRE V Une maison sur Axe Yard
CHAPITRE VI Un journal
Deuxième partie
1660 – 1669

CHAPITRE VII Volte-face
CHAPITRE VIII Familles
CHAPITRE IX Travail
CHAPITRE X Jalousie
CHAPITRE XI Mort et peste
CHAPITRE XII Guerre
CHAPITRE XIII Vie conjugale
CHAPITRE XIV Le roi
CHAPITRE XV L’Incendie
CHAPITRE XVI Trois Jane
CHAPITRE XVII Dans l’ombre de la science
CHAPITRE XVIII Propos et anecdotes
CHAPITRE XIX Stupeur et désarroi
Troisième partie
1669 – 1703

CHAPITRE XX Après le Journal
CHAPITRE XXI Vie publique, vie privée
CHAPITRE XXII Complots
CHAPITRE XXIII Voyages pour les Stuarts
CHAPITRE XXIV La roue tourne
CHAPITRE XXV Le jacobite
CHAPITRE XXVI Le dernier voyage
ÉPILOGUE

POSTFACE
ÉLÉMENTS DE BIBLIOGRAPHIE
CRÉDITS DU TEXTE ET DES ILLUSTRATIONS3
LISTE DES ILLUSTRATIONS
CARTES
REMERCIEMENTS
INDEX DES NOMS PROPRES