Article(s) archivé(s) de la catégorie __À paraître

ANNE SERRE Les gouvernantes (réédition)

ANNE SERRE Les gouvernantes (réédition)

« Ce n’est pas tous les jours qu’on chasse dans cette maison. Le gibier fait trop souvent défaut. Celui-là sera saisi à bras le corps, léché, mordu, dévoré comme il faut. Et quand il aura tout donné, qu’il sera épuisé, alors elles le laisseront. Il sera comme un nourrisson, nu sur le vert sauge de la prairie, et elles, elles auront des souvenirs pour les soirs d’hiver lorsqu’il est si long, si désespérant d’attendre derrière les fenêtres l’arrivée d’un étranger ».

« Ce que Les Gouvernantes raconte, c’est la vision enfiévrée de quelqu’un qui n’est pas l’auteur, mais son narrateur. Vous assistez à des scènes que normalement vous ne devriez pas voir. C’est un conte de fées du voyeurisme ». The Paris Review

Anne Serre est l’auteur d’une quinzaine de livres. Son premier roman ici réédité, Les gouvernantes, paru en 1992, a été traduit aux Etats-Unis et en Angleterre. Elle a obtenu en 2020 le Prix Goncourt de la Nouvelle pour Au cœur d’un été tout en or (Mercure de France). Champ Vallon a publié la même année, Grande tiqueté, un texte écrit par l’auteur dans une langue inventée.

Les gouvernantes Couv 2
4 mars 2021
14 x 22, 128 pages
ISBN: 979-10-267-0983-1
14 €

CLÉMENCE REVEST Romam veni

CLÉMENCE REVEST Romam veni

Humanisme et papauté à la fin du Grand Schisme

Cet ouvrage met en pleine lumière un moment décisif mais relativement méconnu de la naissance du mouvement humaniste dans l’Italie du début du Quattrocento : ce n’est pas à Florence, mais à la cour des papes revenue à Rome que s’épanouit et s’affirme une nouvelle génération d’intellectuels, au sein d’un milieu cosmopolite, travaillant dans l’administration pontificale et au service des élites ecclésiastiques. Et c’est dans un contexte de crise profonde, le Grand Schisme d’Occident, que la papauté s’ouvre à l’idéal d’une Renaissance. Au fil d’une enquête croisant sources d’archives et œuvres littéraires, l’histoire de ce tournant est retracée, de l’afflux de jeunes lettrés en quête de fortune dans une institution divisée, aux débuts d’une révolution rhétorique et idéologique.

Agrégée, docteure en histoire médiévale et ancienne membre de l’École française de Rome, Clémence Revest est aujourd’hui chargée de recherche au CNRS (Centre Roland Mousnier, Sorbonne Université).

COuverture Romam veni
4 mars 2021
15,5 x 24, 424 pages
ISBN: 979-10-267-0963-3
26 €