Article(s) archivé(s) de la catégorie __À paraître

JÉRÉMIE FERRER-BARTOMEU L’État à la lettre

JÉRÉMIE FERRER-BARTOMEU L’État à la lettre

Écrit politique et société administrative en France
au temps des guerres de religion (vers 1560 - vers 1620)

L’ouvrage explore comment l’État royal français institue au cœur de son dispositif de pouvoirs des structures spécialisées dans le maniement de l’écrit politique pour éteindre les troubles des guerres de Religion et armer stratégiquement, politiquement et théoriquement les luttes et les contacts militaires et cérémoniels à l’échelle européenne. Les acteurs de ces structures administratives nouvelles contribuent à forger, dans ce contexte de crise politique, une gouvernementalité moderne. Leur position fonctionnelle dans l’État croît jusqu’à en faire la pointe avancée d’une société politique en intense recomposition. Ils forment alors une société administrative aux pratiques apparentées à celles de leurs homologues européens au gré de l’internationalisation des guerres de Religion.

 

 

Jérémie Ferrer-Bartomeu est diplômé de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm, docteur en histoire moderne de l’École nationale des chartes et ancien membre scientifique de la Casa de Velázquez.

6 octobre 2022
15,5 x 24 cm, 368 pages
ISBN 979-10-267-1085-1
29 €

DENIS CROUZET Les guerriers de Dieu – Réédition 2022

DENIS CROUZET Les guerriers de Dieu – Réédition 2022

Tout commence vers 1525, quand monte en France l’angoisse du châtiment divin. Dans le ciel et sur la terre apparaissent des signes qui disent l’imminence du Jugement. Voici le temps des guerriers de Dieu: d’une violence d’abord intérieure surgit la force conquérante d’un prophétisme panique qui ordonne la mise à mort des hérétiques. S’opposant à la violence désacralisatrice des huguenots, la violence mystique des catholiques culmine en août 1572 lors du double massacre, royal et populaire, de la Saint-Barthélemy. La Ligue marquera l’ultime retour de l’angoisse prophétique, force agissante d’un long XVIe siècle, qui vise à unir le peuple au Christ de la Passion. La rupture surgit en la personne d’Henri II qui, en pacifiant le royaume, est l’artisan d’un désangoissement et d’un désenchantement du monde. La « félicité du royaume », ordonnée par le roi de raison d’une monarchie absolue et resacralisée, est à la source de notre modernité. Un livre « destiné à occuper dans l’historiographie du XVIe siècle, non seulement religieux, mais spirituel et mental, une place capitale. » (D. Richet)
.

Denis Crouzet est professeur émérite d’histoire moderne à la faculté des Lettres de Sorbonne Université. Ses livres traitent de la guerre et de la paix au XVIe siècle, de l’action politique et des imaginaires religieux, des attentes eschatologiques et des utopies violentes.

Couv Guerriers de Dieui
Mars 2022
13 x 20, 2 tomes. 800 et 744 pages
ISBN 979-10-267-1111-7
39,50 €

MARINE ROUSSILLON Don Quichotte à Versailles

MARINE ROUSSILLON Don Quichotte à Versailles

L’imaginaire médiéval du Grand Siècle

Bien avant Tolkien et les romantiques, le siècle de Louis XIV s’inventait déjà un Moyen Âge de fantaisie. À la cour, les nobles jouent aux chevaliers et combattent des géants. Dans les romans, à l’opéra, dans les contes, on croise Clovis et Charlemagne, des fées et des troubadours. Si l’on connaît bien les usages de la mythologie dans la représentation du pouvoir de Louis XIV, cet imaginaire médiéval reste quant à lui peu exploré. Temps des origines – du christianisme, de la nation et de la monarchie –, le Moyen Âge est un important lieu de pouvoir au XVIIe siècle : on y cherche les preuves de l’ancienneté d’une famille, on y légitime les prétentions d’une couronne. Le passé médiéval est aussi un objet de plaisirs : ravissements coupables de lecteurs – et surtout de lectrices – métamorphosés en nouveaux Don Quichotte, fêtes galantes, divertissements de l’opéra… En unissant plaisirs et puissance, l’imaginaire médiéval du Grand Siècle interroge les pouvoirs des récits et des spectacles au siècle de Louis XIV. Et bien au-delà, jusqu’à notre présent. 

 

Marine Roussillon est maîtresse de conférences en littérature française à l’Université d’Artois. Ses recherches actuelles portent sur l’écriture des fêtes de cour, des spectacles et des divertissements. 

A Versailles
Avril 2022
15,5 x 24 cm, 224 pages
ISBN 979-10-267-1060-8
23 €

MYRIAM BOUCHARENC L’écrivain et la publicité

MYRIAM BOUCHARENC L’écrivain et la publicité

Histoire d’une tentation

La « déesse publicité », qui triomphe à l’Exposition internationale de 1937, peut se vanter d’avoir séduit de nombreux écrivains, et non des moindres. Mais se souvient-on des slogans, plaquettes et catalogues signés Cocteau, Colette, Cendrars, Valéry et Claudel même, Louise de Vilmorin, Giono, Ponge ou encore Sollers ? De la Belle Époque aux Trente Glorieuses – et jusqu’à aujourd’hui –, de grands noms des lettres ont osé prêter leur talent et parfois leur image aux marques du commerce et de l’industrie, aux nouilles Rivoire & Carret comme aux parfums Lanvin.

Ce livre, illustré d’images d’archives et de collections, ressuscite enfin l’histoire occultée de cette publicité d’auteur, à lire et à voir : surprenante, drôle, souvent très belle. Il interroge la tentation – celle de vendre l’âme de la littérature au diable marchand –, qui a permis aux écrivains de se médiatiser, de gagner leur vie en divertissant leur plume, non sans enrichir leur œuvre où coule discrètement de l’encre de source publicitaire.

 

Myriam Boucharenc enseigne la littérature à l’Université Paris Nanterre.

couv Colette
Avril 2022
14 x 22 cm, 344 pages
ISBN 979-10-267-1055-4
29 €