Article(s) archivé(s) de la catégorie __À paraître

SIMON PEREGO Pleurons-les

SIMON PEREGO Pleurons-les

Les Juifs de Paris et la commémoration de la Shoah
(1944-1967)
Préface de Claire Andrieu

« On n’en parlait pas », se souviennent de nombreuses personnes ayant grandi dans la France de l’après-Seconde Guerre mondiale au sein de foyers intimement marqués par les persécutions antisémites et la destruction des Juifs d’Europe. Cette difficile transmission intrafamiliale des épreuves endurées sous l’Occupation a cependant cohabité après la guerre avec un large éventail d’initiatives prises dans le monde juif pour commémorer ce que l’on n’appelait pas encore la Shoah. Et parmi ces initiatives figuraient en bonne place les cérémonies du souvenir qu’organisèrent notamment, dès l’automne 1944, des associations juives établies dans la capitale.

C’est l’histoire de ces commémorations – entre la Libération et la Guerre des Six Jours – que retrace ce livre. Se déployant dans tous les secteurs de la judaïcité parisienne et plébiscités par un public souvent nombreux, les rassemblements dédiés à la mémoire tant des victimes du génocide que des résistants et soldats juifs engagés dans la lutte contre l’Allemagne nazie constituaient un rituel sociopolitique, un vecteur de mémoire et une ressource identitaire de première importance pour les organisations qui les mettaient en œuvre et pour les personnes qui y assistaient.

Les commémorations participèrent ainsi pleinement à la reconstruction de la collectivité juive, aux évolutions qu’elle connut dans différents domaines et aux conflits qui la divisèrent sur fond de Guerre froide. C’est autour de ses morts que « l’archipel juif de Paris » revint à la vie au lendemain de la Shoah.

Simon Perego est agrégé et docteur en histoire. Soutenue en 2016 à Sciences Po Paris, sa thèse de doctorat – dont est issu cet ouvrage – a été distinguée par le Prix de thèse francophone en études juives 2017 et par le Prix Henri Hertz 2018 de la Chancellerie des Universités de Paris.

Paru le 22 octobre 2020
15,5 x 24 cm, 392 pages
ISBN 979-10-267-0933-6
26 €

NICOLAS LYON-CAEN, RAPHAËL MORERA À vos poubelles citoyens!

NICOLAS LYON-CAEN, RAPHAËL MORERA À vos poubelles citoyens!

Environnement urbain, salubrité publique et investissement civique
(Paris, XVIe-XVIIIe siècle)

Les sociétés contemporaines produisent une quantité extraordinaire de déchets, nécessitant une organisation spécifique pour les évacuer et les recycler. Comment procédait-on avant le triomphe de l’industrie, avec des volumes bien moindres mais des moyens techniques plus limités? Ce livre s’intéresse à la manière dont le Paris d’Ancien Régime, monstre démographique, les a relevés. L’investissement direct des Parisiens et de leurs édiles est fondamental : les citadins ont longtemps pris eux-mêmes en charge l’organisation et le paiement du nettoiement des rues réalisé par des paysans de banlieue et de multiples travailleurs. Confrontant ses rêves de grandeur à la matérialité des défis logistiques et financiers, la monarchie a cependant peu à peu accru son emprise sur cette activité.

Nicolas Lyon-Caen est chercheur au CNRS. Il a notamment publié La Boîte à Perrette. Le jansénisme parisien au XVIIIe siècle aux éditions Albin Michel en 2010.

Raphaël Morera est chercheur au CNRS. Spécialisé en histoire environnementale, il travaille sur la gestion de l’eau à l’époque moderne. Aux Presses universitaires de Rennes, il a notamment publié L’assèchement des marais en France au XVIIe siècle en 2011.

22 octobre 2020
14 x 22, 232 pages + 8 pages d'illustrations en couleurs
ISBN 979-10-267-0928-2
22 €