Article(s) archivé(s) de la catégorie Mois_1

EMMANUEL DÉSVEAUX Sexualités, sociétés, nativités

EMMANUEL DÉSVEAUX Sexualités, sociétés, nativités

Une enquête anthropologique

L’ouvrage traite, de façon comparative, du rapport qu’entretiennent les pratiques sexuelles, les normes sociales en général et, enfin, la procréation. La première partie critique le déni de l’anthropologie de la sexualité tout en montrant que la signification de celle-ci varie grandement selon les cultures. La seconde se focalise sur l’Occident. Elle introduit une dimension historique. L’Occident comme aire culturelle se distingue par une double rationalisation en matière de la procréation, perçue tantôt, selon la doctrine chrétienne, comme providence divine, tantôt, comme le résultat d’un appariement des individus qui se calque sur le modèle de l’élevage. La troisième partie soutient que les évolutions sociétales récentes consacrent ce dernier penchant, tout en imposant son refoulement collectif.

 

Emmanuel Désveaux, né en 1956, est directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) depuis 2003. Il a été le directeur scientifique du Musée du quai Branly durant sa phase de construction (2001-2006)

Désveaux Sexualités
Août 2022
13 x 20 cm, 400 pages
ISBN 979-10-267-1080-6
28 €

ANTONINO DE FRANCESCO L’Italie de Bonaparte

ANTONINO DE FRANCESCO L’Italie de Bonaparte

Politique, construction de l’Etat et nation dans la péninsule en révolution 1796-1821

A rebours d’une tradition interprétative qui veut que l’indépendance politique de l’Italie se serait faite sans l’aide de la France, ce livre prend l’exact contre-pied en affirmant que la modernité politique a été apportée en Italie par le jeune général républicain ; que l’Italie a bénéficié des leçons de la Révolution française de 1789 à 1794 pour élaborer des projets républicains fédéraux ou unitaires, sans passer par la Terreur ; que la période impériale ne fut pas spoliation ou autoritarisme mais construction d’une classe administrative, au fondement lointain d’un Etat tourné vers un XIXe siècle moderne.

C’est la maturité démocratique et républicaine italienne que l’auteur dévoile entre 1796 et 1820, faisant de l’Italie un laboratoire central de la modernité politique.

 

Antonino De Francesco est directeur du Département d’histoire à l’Université d’Etat de Milan et président de la Société italienne d’histoire moderne (SISEM). Spécialiste de l’époque révolutionnaire et napoléonienne, il a publié de nombreux ouvrages sur la tradition politique démocratique et sur les origines du nationalisme, dont, en France, La guerre de deux cent ans. Une histoire des histoires de la Révolution française (Perrin 2018).

(Traduit de l’italien par Peggy Macquet-Dubois)

L'Italie de Bonaparte Couv
Juin 2022
14 x 22 cm, 288 pages
ISBN 979-10-267-1000-4
25 €