Article(s) archivé(s) de la catégorie Collection champ poétique

ANDRÉ LE MILINAIRE Tristan Corbière

ANDRÉ LE MILINAIRE Tristan Corbière

La paresse et le génie

Naufragé de la vie, naufragé de l’écriture, Tristan Corbière se fait le naufrageur de la langue poétique traditionnelle pour inventer une écriture désaccordée, brutale, fulgurante dont les éclairs sont autant de coups de sonde dans la nuit énigmatique de l’être. C’est la nature d’un combat perdu sur le plan de la vie, gagné sur celui de la création que cet essai se propose d’éclairer.

Tristan Corbière – André Le Milinaire 1989
Paru en 1989
15,5 x 21 cm, 200 pages
ISBN 2.87673.048.0
15 €

RAYMOND GUILLEVIC JEAN Choses parlées

RAYMOND GUILLEVIC JEAN Choses parlées

Le poète s’exprime ici dans le cadre de six entretiens — coupés de trois portraits «instantanés» et de nombreux poèmes inédits — qu’il a eus avec R. Jean, sous le signe de l’amitié, du dialogue et de la confiance.Il s’y raconte très librement, remontant aux sources de sa vie et de son expérience, retraçant les grandes étapes de sa carrière et de son travail, jetant un regard lucide sur ses parcours, sur ses lectures et surtout sur son œuvre de poète.

Choses parlées – Raymond Jean Guillevic
Paru en 1982
15,5 x 21 cm, 160 pages
ISBN 2.903528.16.0
11 €

GÉRARD GASARIAN Yves Bonnefoy

GÉRARD GASARIAN Yves Bonnefoy

La poésie, la présence

L’œuvre d’Yves Bonnefoy est traversée par la fascination d’une plénitude existentielle — la «présence» — qui se laisserait saisir en de brefs instants de la vie. Mais, par-delà les rencontres où elle semble advenir, la « présence » apparaît surtout comme un effet du langage. Elle puise sa force irradiante dans le tissu des mots, et se nourrit incessamment de certaines procédures rhétoriques.Loin de vouloir décomposer cette expérience, cet essai se propose donc plutôt d’en déplacer l’analyse vers une autre assise possible: celle d’une parole fondatrice indissociable de la genèse même du poème.

Yves Bonnefoy – Gérard Gasarian 1986
Paru en 1986
15,5 x 21 cm, 160 pages
ISBN 2.903528.78.0
15 €

LUC DECAUNES Poésie au grand jour

LUC DECAUNES Poésie au grand jour

Poète et critique, Luc Decaunes a rassemblé dans Poésie au grand jour, qui est le livre d’un «amateur de poèmes», l’essentiel des articles qu’il a consacrés depuis 1949 à la poésie contemporaine, de Baudelaire à Yves Martin; ils témoignent tous d’une démarche attentive qui cherche la vérité du poète à travers son poème. Critique de sympathie, portée par la passion et le désir de la faire partager.

Poésie au grand jour – Luc Decaunes 1982
Paru en 1982
15,5 x 21 cm, 264 pages
ISBN 2.903528.13.6
12 €

MICHEL COLLOT Francis Ponge

MICHEL COLLOT Francis Ponge

Entre mots et choses

«L’on ne me connaîtra que par mes panoplies» notait Ponge en 1928. Et de fait, on n’a souvent vu en lui que le collectionneur d’objets, l’amateur de vocables, sans s’aviser que, dans ses descriptions les plus objectives, ses jeux de mots les plus gratuits, il mettait en jeu sa vie et son «je». C’est cette présence de Francis Ponge que Michel Collot a voulu surprendre dans ses textes, en suivant de près leur chronologie, pour montrer comment le parti pris des choses tente de parer au drame de l’expression, en lançant un nouveau défi au langage.

Lire le sommaire

Table des abréviations 5
Avant-propos 7
Première partie
D’UN PARTI PRIS A L’AUTRE

1. «LES DÉTERMINATIONS ENFANTINES» 13
L’imprégnation sensible. 14. L’imprégnation linguistique. 16. Le modèle paternel. 17.

2. «LE DRAME DE L’EXPRESSION» 22
Un mallarméisme anarchisant. 24. La mort du Père. 29. Les leçons de Paulhan. 34. L’Arbre. 38. Le Monument. 41.

3. «LE PARTI PRIS DES CHOSES» 45
Raisons de vivre. 47. Raisons d’écrire. 50. Plus-que raisons.53. Raisons d’agir. 55.

4. L’HOMME OU LES CHOSES 61
Souvenirs interrompus. 61. La Rage de l’expression. 65. En souci de l’homme. 70.

5. «PRENDRE SON PROPRE PARTI» 78
Indépendance de l’art. 78. Autonomie du signifiant. 81. Affirmation de soi. 87.

6. «L’INACHÈVEMENT PERPÉTUEL» 93
Avec Tel Quel : convergences et malentendus. 94. Monuments et «moviments». 105.
Deuxième partie
THéORIES ET PRATIQUES

1. L’OBJET: EXPÉRIENCE ET CONNAISSANCE 121
Rencontre. 122. Description. 128. Définition. 135.

2. L’OBJEU: RÉFÉéRENCE ET SIGNIFIANCE 145
Entre mots et choses. 146. «Parler contre les paroles». 151 A la recherche du mot propre. 155. Rhétorique et syntaxe. 162. «Les équivalents verbaux». 171. Le concert des vocables. 176. Jeux et enjeux du sens. 180.

3. LE SUJET, DEDANS DEHORS 186
Le personnel et l’impersonnel. 187. Le dedans et le dehors. 191. Les panoplies de Ponge. 195. Liquides et solides. 200. Le mythe solaire. 207. L’Eros et les censures. 214. Du je au nous . 220.

LES LEÇONS DE PONGE 227

inédit
Francis Ponge: Le Papier 231

annexes

Repères biographiques.239. Indications bibliographiques.242. Essai de chronologie des textes de Francis Ponge.245.

Francis Ponge – Michel Collot 1991
Paru en 1991
15,5 x 21 cm, 272 pages
ISBN 2.87673.113.4
20 €

PIERRE BRUNEL Arthur Rimbaud

PIERRE BRUNEL Arthur Rimbaud

Ou l'éclatant désastre

Étudiant les thématiques du départ et de l’enfermement, le jeu du poète avec la folie, les mythes de la Création et du Chaos, ce livre introduit constamment à une lecture nouvelle et multiple de Rimbaud.Évoluant vers une mythocritique, cet essai ne néglige pas pour autant une écriture poétique qui pourrait être définie comme ce que Maurice Blanchot a appelé «l’écriture du désastre». Mais ce désastre n’est pas obscur; il est éclatant.

Arthur Rimbaud – Pierre Brunel 1983
Paru en 1983
15,5 x 21 cm, 240 pages
ISBN 2.903528.31.4
17 €

GÉRARD BOCHOLIER Pierre Reverdy

GÉRARD BOCHOLIER Pierre Reverdy

Le phare obscur

La poésie de Pierre Reverdy, par sa nudité, place le lecteur au cœur d’une expérience vitale: elle crie «la situation de l’homme devant un mur infini», elle tente de créer «le bouche-abîme du réel désiré qui manque», dans cet entre-deux très pascalien où l’homme, tragiquement, se débat. Par une démarche visiblement inspirée, Gérard Bocholier éclaire de l’intérieur cette œuvre mystérieuse qui ne cesse d’interroger le plus secret de nos existences.

Pierre Reverdy – Gérard Bocholier 1984
Paru en 1984
15,5 x 21 cm, 200 pages
ISBN 2.903528.33.0
15 €

DANIEL BERGEZ Éluard

DANIEL BERGEZ Éluard

Ou le rayonnement de l'être

En rapportant la poésie d’Éluard à «un être-au-monde» révélateur d’un sentiment premier de l’existence, D.Bergez rattache l’univers du poète à son ancrage le plus profond, ontologique plus que psychologique. Cette perspective éclaire d’un jour neuf des thèmes fondamentaux et permet une riche analyse des sensations et dynamismes internes où l’imagination vient puiser sa substance. Et l’on découvre que toute cette œuvre dit la réalisation d’un unique bonheur d’être, qui rayonne sur toute l’existence.

Éluard – Daniel Bergez 1982
Paru en 1982
15,5 x 21 cm, 184 pages
ISBN 978.2.903528.15.7
15 €

ROGER BELLET Stéphane Mallarmé

ROGER BELLET Stéphane Mallarmé

L'encre et le ciel

Poète rendu difficile parce qu’on oublie souvent des pans entiers de son œuvre, Mallarmé reste à découvrir.Ce livre tâche donc d’en embrasser tous les aspects, sans céder à la tentation de la synthèse réductrice, sans avoir l’ambition mystificatrice de fournir de nouvelles «clés» de cette œuvre; et en refusant de spéculer autant sur une obscurité métaphysique que sur une obscurité calculée.

Stéphane Mallarmé – Roger Bellet 1987
Paru en 1987
15,5 x 21 cm, 224 pages
ISBN 2.903528.95.0
15 €

CORINNE BAYLE Gérard de Nerval

CORINNE BAYLE Gérard de Nerval

La marche à l'étoile

L’œuvre de Nerval, si singulière, a souvent été l’objet de lectures qui ont essayé de montrer la profonde organisation d’une poétique, thématique ou structurelle, en reconstituant une esthétique d’une séduisante cohérence. Pourtant, la nouvelle édition de La Pléiade a révélé sa fragmentation tragique, dans une enquête pleine de zones d’ombres, d’incertitudes, avec ses redites, ses contradictions. Une réalité douloureuse, celle de la difficulté de l’écriture, est apparue dans son dénuement.
Interrogeant la segmentation et les répétitions, c’est ce désordre émouvant que ce travail voudrait questionner, en suivant le cheminement peu orthodoxe du poète, à travers des ouvrages de facture diverse, du journalisme aux traductions, du théâtre de collaboration aux canevas d’opéras, des nouvelles aux poèmes à forme fixe, et jusqu’à une autobiographie rêvée, afin de proposer une lecture qui s’inscrirait dans ce que Barthes a appellé, en 1978, à propos de Proust, une «histoire pathétique de la littérature», attachée aux «moments de vérité» qui donnent leur dynamique à l’œuvre. Dès lors, «l’émiettement» est la rançon de cette expérience.
Dans les déchirures, la figure d’un poète inquiet se dessine, lequel marche en aveugle vers une Étoile, absorbé par la coïncidence de la signification du monde avec celle de sa vie. Cette biographie de l’œuvre analyse le parcours répétitif, enchevêtré, concentrique, d’un poète meurtri, dans sa tentative d’atteindre le cœur du réel, de l’autre côté du désespoir.

Lire le sommaire

Introduction :
UNE LECTURE PATHÉTIQUE
LA FORMATION PARADOXALE DES ANNÉES DE BOHÈME:
UNE CULTURE ÉCLECTIQUE

Les premiers vers et les premiers recueils
Les traductions et les éditions
La critique et le journalisme
La tentation du théâtre
Léo Burckart : une conspiration romantique
L’Imagier de Harlem : l’invention de l’imprimerie

II
LE LABYRINTHE DES GENRES ET DES FIGURES
Premiers essais romanesques :
Un Roman à faire : un roman à rêver
Le Roman tragique : le roman du poète
Le Marquis de Fayolle : le roman familial de l’amour trahi.
Les Faux Saulniers : le roman de l’opposition
Le Conte : Contes et Facéties :
La Main de gloire : le roman d’un orphelin
La Reine des Poissons : un mythe originel
Le Monstre vert : la beauté du Diable
Le genre biographique : Les Illuminés , figures d’écrivains, figures de soi.
Le Roi de Bicêtre : le fou et son double
Histoire de l’abbé de Bucquoy : un auteur non conformiste
Les Confidences de Nicolas : vers le récit réaliste
Jacques Cazotte : le poète visionnaire
Cagliostro et Quintus Auclair : les prophètes révolutionnaires
Le récit de voyage :
Lorely : le pôle nordique
La dérive autobiographique :
La Bohême galante et Petits Châteaux de Bohême : une promenade
Les Nuits d’octobre : l’errance parisienne et valoisienne

III
LES AMOURS PERDUES: PROSE ET POÉSIE DANS LES FILLES DU FEU
À la recherche d’une forme
La Lettre dédicace : la folie renversée
Angélique : la mal mariée
Sylvie : Chansons et légendes du Valois : sous le signe d’une double constellation
Jemmy : au royaume des Ombres
Octavie : dans la nuit de l’égarement
Isis : l’inscription du mythe dans la réalité
Corilla : la sirène trompeuse
Émily : le destin en marche

IV
RECHERCHES DE L’ABSOLU ET VÉRITÉ FRAGMENTAIRE: LES CHIMÈRES
Chimères et Filles du Feu
La quête d’une forme poétique parfaite
L’originalité du sonnet nervalien
Drame personnel, drame cosmique
L’architecture des Chimères
L’étoilement du sens

V
LA MARCHE À L’ÉTOILE
Promenades et Souvenirs : le voyage intérieur
Pandora : la femme fatale
Aurélia : le rêve d’un salut

Conclusion

Repères biographiques

Bibliographie sélective

Table des matières

Biographie

Corinne Bayle est Maître de Conférences en littérature française à l’Université de Brest. Elle a publié Romans et contes de Pierre Reverdy: une poétique de la marge (Champion). Elle publiera en avril 2002 Rouges Roses de l'oubli dans la collection «Recueil». Elle est membre du comité de rédaction de la revue Le Nouveau Recueil.

Gérard de Nerval – Corinne Bayle 2001
Paru le 24 mai 2001
15,5 x 21 cm, 256 pages
ISBN 2.87673.330.7
20 €